Efficace, prévisible et nécessaire, la chirurgie maxillo-faciale a pourtant de quoi en effrayer plus d’un. La faute à une mauvaise connaissance du sujet. Pour pallier les doutes et incertitudes, voici ce que vous devez savoir sur cette intervention qui change radicalement la vie des patients qui en bénéficient.

Pourquoi consulter un chirurgien maxillo-facial ?

Il peut exister plusieurs motifs qui vous poussent à vous rapprocher d’un chirurgien maxillo-facial. La plus répandue d’entre elles est que vous souhaitez procéder à une modification ou une correction de votre mâchoire. Cette volonté peut être motivée par :

  • Une asymétrie du visage ;
  • Un menton fuyant ;
  • Une usure anormale des dents ;
  • L’apnée du sommeil ;
  • Impossibilité de fermer la bouche entièrement ;
  • Une difficulté à mâcher ou à mordre ;
  • Un espace important entre le haut et le bas de la bouche lorsqu’elle est fermée ;
  • Un accident ayant blessé le visage ;
  • Une malformation de naissance détectée lors d’un rendez-vous médical pour votre enfant ;

L’intervention a pour objectif de réaligner les dents et corriger les éventuelles mal fonctions. En résumé, la chirurgie maxillo-faciale permet de replacer la mâchoire et lui rendre ses fonctions, tant au niveau fonctionnel qu’esthétique.

Comment se déroule une chirurgie maxillo-faciale ?

Avant l’opération

Dans le cadre de son intervention, le chirurgien place en amont des broches ou d’autres appareils sur les dents. Cette étape intervient environ 12 à 24 mois avant l’opération et permet de réaligner les dents. Après cela, il convient de planifier l’opération avec le chirurgien responsable de votre dossier. À l’aide d’un logiciel informatique, il lui sera même possible de projeter votre future apparence faciale.

Pendant l’opération

Sous anesthésie générale, le chirurgien procède à la coupe au niveau des mâchoires. Suite à cela, il les positionne dans la position souhaitée et déterminée à l’avance. De nombreuses vis et plaques permettent de sécuriser les os et les maintiennent en place. Parfois, des os supplémentaires peuvent être ajoutés à la mâchoire. La plupart des cas, la chirurgie a lieu entièrement à l’intérieur de la bouche et ne laisse donc aucune cicatrice extérieure.

La durée de l’hospitalisation peut varier d’un à plusieurs jours en fonction de la durée et de la complexité de l’opération et de la convalescence. Par contre, il convient de rester plusieurs semaines à la maison pour permettre la cicatrisation de la bouche.

Que se passe-t-il après une chirurgie maxillo-faciale ?

Après quelques mois, le chirurgien procède au retrait des appareils, des broches et termine l’alignement des dents.

Bien que non douloureuse, l’opération doit être suivie par une médication spécifique afin de favoriser la cicatrisation totale de la mâchoire et de la bouche. Des analgésiques et des antibiotiques accompagnent souvent le rétablissement total. Il n’est pas rare qu’un œdème et des ecchymoses se forment.

Un régime particulier doit aussi être suivi. Il est essentiellement composé de liquide ou d’aliments souples n’entravant pas le rétablissement. Petit à petit, le solide peut être réintégré à l’alimentation. L’orthodontiste peut vous conseiller sur ce régime ou vous orienter vers un nutritionniste.

Selon la vitesse de la guérison, le patient est à même de reprendre ses activités après 4 semaines de repos.