La méthode agile est une variante de la gestion de projet qui repose sur la flexibilité face au changement et l’intégration constante des personnes impliquées. Ce sont les deux principales différences avec les méthodes traditionnelles qui s’en tiennent fortement à la planification initiale.

La méthode agile est d’abord apparue dans les entreprises de développement de logiciels, où les changements étaient constants et dans lesquelles les employés devaient s’adapter constamment.

Avec la transformation numérique, l’essor des équipes à distance et du télétravail, les méthodes agiles ont gagné en popularité et se sont étendues à d’autres types d’entreprises et de projets. Leur adaptabilité est un grand avantage par rapport aux modèles traditionnels, et les problèmes semblent se faire beaucoup moins nombreux pour les entreprises les ayant intégrés.

Les avantages de la méthode Agile

La méthode Agile est un excellent outil pour mener à bien des projets avec des groupes interdisciplinaires.

Voici quelques-uns des avantages de la mise en œuvre des méthodes agiles :

  • La plus grande implication des personnes dans l’équipe.
  • La plus grande efficacité dans la gestion du temps.
  • La transparence quant à l’état d’avancement du projet.
  • L’identification précoce des erreurs.
  • Une adaptation constante aux changements.
  • L’optimisation de l’utilisation de l’argent et des ressources.
  • L’inclusion facile d’un tiers (comme un client) dans le processus de développement.
  • Un retour d’information permanent entre tous les membres.

Les 3 méthodes agiles les plus utilisées

Travailler avec la méthode agile n’implique pas un ensemble d’étapes prédéfinies ou un processus spécifique. Il s’agit plutôt d’une nouvelle philosophie dans l’approche de tout projet visant à accroître la productivité. C’est pourquoi, dans le cadre de cette façon d’aborder le travail, plusieurs modèles précis ont été conçus, qui peuvent être adaptés aux besoins et contraintes rencontrés à chaque projet.

  1. La méthode Scrum

Scrum est basé sur la réalisation d’intervalles périodiques de travail, appelés sprints. Chaque sprint a une durée fixe et, à la fin, une livraison partielle est effectuée avec les progrès réalisés. Cette méthode comporte 4 étapes:

  • La planification: définition des objectifs du sprint et les étapes pour les atteindre sont établis.
  • L’exécution: implique l’élaboration des objectifs et comprend une brève réunion quotidienne pour examiner le travail.
  • L’examen: le résultat final ou le prototype est présenté.
  • La rétrospective: on analyse la façon dont le projet a été exécuté, en détectant les éventuels échecs et les points d’amélioration pour le prochain sprint.
  1. Le Kanban

Le mot Kanban est d’origine japonaise et signifie « carte visuelle ». En effet, l’une de ses principales caractéristiques est l’utilisation d’un tableau de contrôle dans lequel toutes les activités sont décomposées. Pour cela, on utilise un schéma fait de notes ou de post-its. Ainsi, vous pouvez voir à tout moment l’état d’avancement du travail, y compris les tâches à effectuer, en cours et terminées.

Cette méthode divise le projet en petites phases, et les tâches qui font avancer le travail sont exécutées en continu. De cette manière, il n’est pas nécessaire de respecter un délai, mais le flux de travail est constant, il est donc plus facile de détecter les erreurs et de les corriger.

  1. Le design sprint

Le design sprint ou sprint de conception est un modèle agile qui permet de valider l’idée d’un nouveau produit ou service dans une période de 5 jours. On peut donc obtenir un produit minimum viable et évaluer s’il est réalisable de manière accélérée.

Le design sprint se compose de 5 phases, une pour chaque jour. Il s’agit:

  • De comprendre un besoin,
  • De réaliser un brainstorming d’idées,
  • De décider de la solution la plus appropriée,
  • De créer un prototype,
  • De valider sa faisabilité.

En conclusion, en réponse à la crise et aux changements récents dans la vie des entreprises, la méthode agile est une des nombreux concepts en vogue, comme peut l’être l’économie sociale et solidaire. La mise en place de la méthode agile est une façon plus dynamique de gérer et de développer des projets. Grâce à elle, la productivité est accrue et des résultats efficaces sont obtenus à moindre coût et en moins de temps.

Si vous gérez une entreprise ou une équipe, vous pouvez notamment vous renseigner sur les outils numériques qui pullulent sur le web: leur utilisation en vaut certainement la peine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici